Notre Structure

Maria Frieden roof

Maria Frieden

Miraflores bell

Miraflores

Maromby

Maromby

New Melleray

New Melleray

La structure unique de l’Ordre Cistercien de la Stricte Observance est la force vitale qui a permis au caractère spécial du charisme cistercien de durer et de s’épanouir, malgré les inévitables hauts et bas de toute institution humaine : âge d’or, temps de guerre, épidémies et persécutions. Depuis l’origine de la Charte de Charité (1118), jusqu’aux dernières Constitutions et Statuts (1990), cette structure a permis à bien des frères et sœurs d’exprimer l’héritage cistercien dans l’écriture, le chant, l’architecture, l’artisanat et la bonne gestion des ressources naturelles et surtout une bonne raison pour nos existences : en permettant un chemin vers Dieu pour des hommes et des femmes à travers les âges.

Rassemblés par l’appel du Christ, les frères ou les sœurs constituent une église ou communauté monastique, qui est la cellule fondamentale de l’Ordre. Elle prend normalement la forme d’une abbaye, avec à sa tête un supérieur élu appelé abbé ou abbesse, et se compose des membres profès et des nouveaux membres en formation, qui vivent sous la règle de Saint Benoît.

Mvanda passage

Mvanda

En accord avec la Charte de Charité, les communautés cisterciennes sont autonomes mais unies en une communion mise en œuvre à travers les institutions du Père Immédiat, de la Visite Régulière et du Chapitre Général. Le Père Immédiat est l’abbé d’un autre monastère, qui a la responsabilité de faire une visite régulière tous les deux ans. Le but de cette visite est de renforcer et d’aider l’action pastorale du supérieur local, de la corriger si nécessaire, et de renouveler les moniales ou les moines dans leur ferveur spirituelle.

Le Chapitre Général est l’autorité suprême de l’Ordre. Il y a deux chapitres séparés, un pour les abbés et un pour les abbesses, mais ils se réunissent en même temps, et tous les trois ans pendant trois semaines, pour recréer les liens de paix et de charité entre eux et pour prendre les décisions adéquates pour maintenir le patrimoine et l’unité de l’Ordre.

Spencer monastery

Spencer

Les deux chapitres élisent, pour un temps non déterminé, un Abbé Général dont le rôle principal est d’être le lien de l’unité au sein de l’Ordre. Il est assisté dans sa tâche par un Conseil qui réside à Rome. Ce conseil comprend cinq membres dont quatre sont élus par les chapitres et le cinquième coopté par les membres élus de telle façon que les principaux groupes linguistiques y soient représentés.

Le Chapitre Général est préparé par une Commission Centrale élue par le précédent chapitre, dont les membres sont proposés par les diverses régions de l’Ordre. D’autres commissions plus ou moins permanentes ont des fonctions qui leur sont assignées : la commission de droit, la commission des finances et la commission d’aide.

Diepenveen

Diepenveen


Depuis le début de l’Ordre, sa croissance a été assurée par un judicieux système de fondations, maintenant régi par le statut des fondations. Ce statut s’est révélé très utile pour confirmer les communautés dans les occasions fournies par la Providence à se rendre dans d’autres pays pour faire vivre la vie monastique, par exemple en Norvège, en Syrie, au Brésil.

Une autre réalité ‘en devenir’ est le mouvement des ‘Laïcs Cisterciens’ ou ‘Associés’, un mouvement mondial qui connaît une évolution lente mais créatrice.

La structure de notre Ordre devrait aussi se développer, si Dieu le veut, s’il y a une ouverture au signe des temps, la fidélité au charisme et un amour préférentiel pour Jésus qui donne vie et poids à toute structure.